Vive l’Allemagne

Le leader de la CDU (droite de gouvernement allemande), Armin Laschet, en pole position pour remplacer Angela Merkel après les élections de fin septembre, a donnéune interview au Financial Times. Vous pensiez que l’Allemagne avait renoncé à la rigueur pour elle et pour l’Europe ?Denk normal (= think again en allemand) .Le programme de Laschet : Retour rapide à l’orthodoxie budgétaire en Allemagne. Face au Covid, Merkel a abandonné le sacro-saint budget équilibré, et fait passer le déficit public allemand à4 % en 2020 et 9% en 2021 afin de financer le plus gros plan de relance des pays de l’UE : 130Mds€. Retour aux principes de Maastricht en Europe(limite de déficit budgétaire à 3 % du PIB, et dette publique à 60 % du PIB). Rigueur pour l’Europe aussi, et en particulierplus d’émission de dette européenne, comme l’a fait pour la première fois, la semaine dernière l’UE pour financer son plan de relance, une avancée aussi décisive que discrète. On résume : Laschet, patron potentiel de la plus grande économie d’Europe, propose donc de faire comme en 2008, juste après la crise précédente (subprimes) : revenir à la rigueur. La dernière fois, ça avait failli faire exploser la Zone Euro (faillite de la Grèce) et avait coûté 10 ans de quasi-stagnation à l’Europe. Vivement que çarecommence !

Rubriques

Politique