Virée, elle gagne une élection

Julis Briskman avait été viré de son emploi car sur une photo d’elle en vélo, on peut la voir faire un doigt d’honneur au cortège d’automobiles de Trump. Elle a enfin obtenu sa revanche en gagnant une élection en Virginie, battant un titulaire républicain.

Une femme de Virginie qui a été licenciée après avoir fait un doigt d’honneur au cortège du président Trump en 2017 a transformé ses frustrations politiques en action, remportant une élection locale mardi. Juli Briskman a obtenu un siège au conseil des superviseurs du comté de Loudoun, battant le républicain en place dans son district. Avec 99 % des circonscriptions ayant communiqué leurs résultats, elle a obtenu 52,4 % des voix.

Briskman est une résidente de longue date du comté, qui jouxte Washington, DC, et en octobre 2017, elle passait en vélo devant le cortège du président alors qu'il quittait le Trump National Golf Course. Un photographe de presse l'a surprise en train de faire le doigt d’honneur à la file de SUV qui escortaient Trump et la photo est devenue virale. À l'époque, elle était contrariée par le plan de Trump visant à mettre fin à la politique d'immigration intitulée “Deferred Action for Childhood Arrivals (DACA)” ainsi que par sa réaction à la catastrophe à Porto Rico après le passage de l'ouragan Maria.

Après que Briskman ait été identifiée comme cycliste, ses patrons chez l'entrepreneur fédéral Akima lui ont dit qu'elle devait démissionner de son poste d'analyste en marketing. Une poursuite intentée par Briskman contre la compagnie en 2018 prétendait que la compagnie craignait que l'administration de Trump ne prenne des mesures de représailles contre la compagnie et ne mette fin à ses contrats à cause de la photo.

Rubriques

Politique