Pour Edouard Philippe, la dégressivité des allocations chômage peut "avoir du sens", en particuliers pour "ceux qui ont des salaires très élevés". 

Le sujet est on ne peut plus épineux. Invité sur France 2 ce jeudi soir, le Premier ministre Edouard Philippe a notamment déclaré que la dégressivité des allocations chômage pouvait "dans certains cas" être "envisagée".

"Nous avons mis le sujet sur la table" et "je pense que dans certains cas, elle peut être envisagée", a-t-il fait savoir, avant de préciser : "Pour ceux qui ont des salaires très élevés, une forme de dégressivité de l'assurance chômage peut avoir du sens".

Edouard Philippe a toutefois assuré vouloir en discuter auparavant avec les partenaires sociaux, avant de conclure : "Nous avons fixé une fourchette de 3 à 4 milliards d'euros d'économie. Le déficit de l'assurance chômage est de 35 milliards d'euros. On a un chômage qui baisse et une croissance en hausse, donc le moment est venu de réduire les déficits et de faciliter le retour à l'emploi". 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !