Une loi américaine sur les espèces menacées affaiblie

Depuis les années 1970, une loi protégeait les espèces menacées sur le territoire américain. Mais Donald Trump a récemment affaibli cette loi importante pour la sauvegarde de l’environnement.

L’administration Trump a décidé lundi d’apporter quelques modifications à l’Endangered Species Act, une loi à laquelle les Américains sont attachés. La clause qui accordait la même protection pour les espèces menacées et pour les espèces en danger d’extinction a notamment été supprimée. Kristen Boyles, avocate pour l’ONG Earthjustice, explique : “Jusqu’à maintenant, une espèce qui entrait dans la liste des espèces menacées faisait immédiatement l’objet de mesures de protection. A présent, elle ne sera pas plus protégée qu’avant son inscription”.

Il était également écrit dans la loi que les considérations économiques ne pouvaient pas entrer en compte lorsqu’il s’agissait de prendre une décision visant à protéger la faune sauvage. Cette phase a été supprimée. Selon Kristen Boyles, ces changements représentent “une mort à petit feu” pour les espèces concernées. Quant à David Bernhardt, ministre de l’Intérieur, il se réjouit de ces changements, car ils permettront “d’affecter plus de ressources là où elles seront le plus utiles : la conservation sur le terrain”.

Rubriques

Politique