Une belle année

Bercy annonce que le déficit sera cette année à 8,1 % du PIB au lieu de 8,4 % … La raison de l’embellie : la reprise plus forte que prévu et son cortège de recettes fiscales. Parallèlement, ce même ministère de l’Économie annonce qu’en 2022, finalement le déficit budgétaire ne reviendra pas à 4,8 % comme prévu mais s’établira à 5 %. La raison (bis) : les mesures d’aide compensant la hausse du prix de l'énergie et le plan d’investissement "France 2030", à moins que 2022 ne soit une année spéciale, une de celle où l’on ne veut fâcher personne. Une belle année, comme tous les 5 ans.

 

Rubriques

Politique