Une association pour Balkany

Isabelle Balkany a annoncé sur BFMTV qu’elle et son mari, actuellement en prison, n’avait plus un sou pour acquitter la caution de l’ex-maire de Levallois-Perret d’une valeur de 500 000 euros. Trois habitants de la ville ont créé une association pour récolter des fonds.

Patrick Balkany, actuellement en prison, a déposé une seconde demande de libération conditionnelle qui a été mise en délibéré jusqu’au 13 novembre, si le tribunal accepte sa demande, il faudra alors qu’il acquitte sa caution d’une valeur de 500 000 euros. Hors, sa femme a annoncé à la télé que le couple était fauché et qu’ils avaient besoin d’aide. Ce qui semble être une demande invraisemblable, puisqu’il a été arrêté pour blanchiment d’argent, est en fait une demande entendue et soutenue par les habitants de Levallois-Perret. Trois habitants ont décidé de créer une association afin de récolter des fonds pour faire libérer leur maire préféré.

Sur le plateau de BFMTV, Isabelle Balkany a déclaré : “Connaissant notre situation, des habitants de Levallois avaient spontanément lancé des cagnottes Leetchi dans tous les sens. Je leur ai donc demandé d’arrêter car j’ai eu peur qu’on ne sache pas où allaient les fonds, qu’ils se fassent gruger par des gens qu’on ne connaît pas”. Elle a aussi expliqué que l’association aura pour but de “permettre à Patrick Balkany de s’acquitter des frais auxquels il doit faire face dans le cadre des procédures judiciaires dont il est l’objet, et notamment des cautions qui permettront sa sortie de détention”.

Rubriques

Politique