Un travail fictif pour Ségolène Royal ?

Selon une enquête menée par la cellule investigation de Radio France, le travail de Ségolène Royal en tant qu’ambassadrice chargée des pôles peut être remis en question. En effet, son agenda montre peu de temps dédié à cette activité…

Entre la promotion pour ses livres, la gestion de sa fondation, les différents passages dans les médias ou encore les inaugurations en province, on peut se demander à quel moment Ségolène Royal trouve le temps pour remplir sa mission d’ambassadrice chargée des pôles. En enquêtant, la cellule de Radio France a notamment pu mettre en évidence que l’ancienne ministre ne remplit qu’à moitié sa mission.

En effet, parmi les différents points qui montrent que son engagement dans cette mission est plus que relatif, le fait qu’elle n’ait assisté à aucun Conseil de l’Arctique depuis sa nomination à ce poste interroge particulièrement. Au vu de son agenda et de sa faible activité pour ce rôle d’ambassadrice, la question des subventions qui lui sont accordées s’avère aujourd’hui particulièrement remise en cause. Malgré tout, les factures et frais déclarés par l’ancienne ministre sont encore conséquents et continuent de lui être remboursés au titre de sa fonction d’ambassadrice des pôles. Une situation qui pourrait être remise en cause après ces révélations…

Rubriques

Politique