Un néonazi élu en Allemagne

Jeudi, le néonazi Stefan Jagsch a été élu chef du conseil municipal de Waldsiedlung, en Allemagne.

Les partis politiques allemands appellent à annuler la décision d’avoir élu un membre de parti néonazi dans une bourgade de l’ouest de l’Allemagne. Son élection a été soutenue à l’unanimité par les élus locaux conservateurs et sociaux-démocrates. Il n’y avait aucun “candidat démocratique” en face pour éviter l’élection de Stefan Jagsch. Il a été élu faute d’autre candidat.

Stefan Jagsch s’est néanmoins engagé à soutenir “les intérêts de notre district” et à “oeuvrer de façon constructive avec tout le monde et tous les partis”. Nombreux sont ceux qui se sont révoltés de cette élection anormale et qui ont appelé à l’annuler. “Je suis choqué. L’élection du membre d’un parti qui poursuit des objectifs anticonstitutionnels est un déshonneur. J’entends que cette décision soit corrigée”, a déclaré le secrétaire général de la CDU, Paul Ziemiak. Les responsables régionaux des partis CDU et SPD ont encouragé de nouvelles élections : “L’élection d’un membre d’un parti qui, selon la Cour constitutionnelle fédérale, poursuit des objectifs anticonstitutionnels est incompréhensible et intolérable pour la CDU”.

Rubriques

Politique