Trump menace la Turquie

Après le scandale concernant l’enquête sur ses opposants, le président Donald Trump a encore fait des siennes en menaçant de détruire l'économie turque si la Turquie va en zone interdite après sa décision surprenante de retirer les forces américaines du nord-est de la Syrie.

Dans une série de tweets coléreux, Trump a défendu son geste qui pourrait permettre à la Turquie de lancer une attaque contre les combattants kurdes de l'autre côté de la frontière. Le retrait des forces américaines a été fortement critiqué, notamment par les alliés républicains de Trump. En effet, les forces kurdes ont été des alliés clés des États-Unis dans la défaite de l'État islamique en Syrie. Mais la Turquie considère les milices kurdes comme des terroristes.

Trump a d'abord tweeté qu'il avait été élu pour "sortir de ces guerres ridicules et sans fin" et que "la Turquie, l'Europe, la Syrie, l'Iran, l'Irak, la Russie et les Kurdes vont maintenant devoir régler la situation". Suite aux accusations des alliés kurdes américains d’avoir été "poignardés dans le dos" et aux critiques provenant de tout le spectre politique américain, Trump a tweeté à nouveau pour avertir la Turquie de ne pas profiter de sa décision, disant qu'il pouvait "détruire et oblitérer" son économie. L'année dernière, les États-Unis ont augmenté les droits de douane sur certains produits turcs et imposé des sanctions à l'encontre de hauts fonctionnaires alors que les relations entre les deux pays de l'OTAN se détérioraient sur un certain nombre de questions.

Rubriques

Politique