L'actrice de films pornographiques ne se sentirait plus contrainte de garder le silence par un quelconque accord, a fait savoir l'une de ses représentantes...

Stormy Daniels, actrice de porno avec laquelle Donald Trump est soupçonné d'avoir eu une liaison en 2006, a menacé ce mercredi 14 février de faire des révélations à ce sujet dans la presse. Alors que l'on apprenait par l'avocat du président des États-Unis, Daniel Cohen, l'existence d'un accord financier passé entre l'actrice X et Donald Trump afin que l'affaire ne s'ébruite pas, il semblerait bien que Stormy Daniels ne se sente plus obligée de le respecter.

"Stormy va raconter son histoire", a affirmé mercredi sa représentante au sujet de cette histoire qui a commencé à s'ébruiter dans la presse le 12 janvier dernier, avec la publication d'un article dans le Wall Street Journal. Stephanie Clifford, 38 ans, plus connue sous le nom de Stormy Daniels, avait été payée pour garder le silence sur une relation sexuelle entretenue avec le futur président des États-Unis en 2006, alors qu'il était marié à l'actuelle Première dame, Melania. Cette dernière venait d'ailleurs de donner naissance à leur fils, Barron. Des allégations immédiatement démenties par la Maison-Blanche, qui évoque de "vieilles informations recyclées, qui ont été publiées et démenties avec véhémence avant l'élection".

C'était sans compter sur les révélations de l'avocat de Donald Trump, Michael Cohen, qui rapporte avoir bien conclu un accord financier avec l'actrice X, honoré avec ses propres deniers. "Lors d'une transaction privée en 2016, j'ai utilisé mes fonds personnels pour faciliter un paiement de 130.000 dollars à Mme Stephanie Clifford", a-t-il affirmé dans un communiqué publié dans le New York Times, mardi 13 février.

L'affaire est donc bien partie pour faire la Une des médias...

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !