Trump change d’avis sur le Covid-19

Ce mardi 31 mars, le président états-unien Donald Trump a radicalement changé de ton lors de sa conférence quotidienne sur le coronavirus après avoir minimisé l’ampleur de la pandémie.

Donald Trump a rapidement changé de registre concernant la crise sanitaire. Ce dernier qui prenait à la rigolade le nouveau coronavirus a prévenu ses compatriotes que les deux semaines à venir allaient être “très très douloureuses” et a ajouté : “je veux que chaque Américain soit prêt pour les jours difficiles qui nous attendent. Il faut que les Américains suivent les consignes (de distanciation sociale, ndlr) pendant les 30 prochains jours, c’est une question de vie ou de mort très honnêtement. (...) Quand vous voyez chaque soirée (quand les chiffres du jour sont annoncés, ndlr) le nombre de morts causées par cet ennemi invisible, c’est incroyable”.

Selon la Maison Blanche, la maladie pourrait faire entre 100 000 et 240 000 morts aux Etats-Unis, si les restrictions actuelles prolongées jusqu’au 30 avril sont respectées, contre 1,5 à 2,2 millions sans aucune mesure.

Rubriques

Politique