Tous polonais

Aujourd’hui, le Premier ministre polonais, vilain petit canard de l’Europe, s’exprimant devant le Parlement européen, dénonce« le chantage » de l’UE qui bloque les fonds de relance alloués à son pays en rétorsion au jugement du Tribunal Constitutionnel polonais affirmant "l’incompatibilité" de la Constitution polonaise sur "certains articles des traités européens". En clair : Constitution polonaise > traités européens.« Un jugement sans précédent qui remet en cause les fondations de l’UE »selon les termes d’Ursula von der Leyen (patronne de la Commission). Sans précédent peut-être mais pas sans émules.Vendredi dernier, dans la plus grande discrétion, le Conseil Constitutionnel français, quidepuis 2004s’estimait non compétent pour contrôler la constitutionnalité des lois qui se bornent à transposer le droit de l'Union européenne en droit français, a rendu la décision suivante : même dans le cas d’une simple transposition de droit UE en France, la loi européenne ne peut être contraire à un« principe inhérent à l’identité constitutionnelle de la France ».

Rubriques

Politique