This is serious guys

Boris Johnson l’admet lui-même : il est« très inquiet » que la COP 26 qu’il accueille à Glasgow ne débouche sur rien. Partageant son inquiétude nous aimerions attirer l’attention des délégués, majoritairement masculins, de l’Assemblée sur 1)cet article paru lundi sur une étude de l’Université du Maryland établissant que la pollution de l’air cause "une inflammation au cerveau réduisant le nombre de spermatozoïdes chez les hommes"(= une oligospermie / faites les malins/es) ; 2) cette étude de l’université de Padoue (Italie) qui lie les perturbateurs endocriniens à la perte observée de presque 1 cm de longueur du pénis masculin depuis 1948 (en moyenne l’appendice est passée de 9,7 cm en 1948 à 8,9 aujourd’hui).

Rubriques

Politique