Soutien à Adèle Haenel

Voilà plus de deux ans que “l’affaire Weinstein” a été mise en lumière et, depuis, les accusations pour harcèlement sexuel, notamment dans le milieu cinématographique, se sont multipliées. Cette fois-ci, c’est l’actrice française Adèle Haenel qui est sortie du silence.

Le dimanche 3 novembre, le journal Mediapart publiait une longue enquête dans laquelle Adèle Haenel accusait le réalisation Christophe Ruggia “de comportements sexuels inappropriés entre 2001 et 2004, alors qu’elle était âgée de 12 à 15 ans”. Un témoignage qui a fait grand bruit et de nombreuses personnalités ont apporté leur soutien à la jeune actrice de 30 ans.

Du côté du gouvernement, le ministre de la culture s’est exprimé le jeudi 7 novembre en saluant le courage de l’actrice. Il a également souhaité lui apporter son soutien ainsi qu’à “toutes celles qui osent briser le silence”. Au cours de son discours, Franck Riester a également assuré que “de nouvelles annonces seront faites, le 25 novembre, dans le cadre du Grenelle contre les violences conjugales”. Avec le mouvement #MeToo notamment, de nombreuses personnes osent aujourd’hui sortir du silence et l’objectif du gouvernement est désormais de “mettre fin au sentiment d’impunité des agresseurs”.

Rubriques

Politique