Dans son livre paru ce mercredi 11 avril, intitulé "Les Leçons du pouvoir", François Hollande évoque pour la première fois sa rupture avec Valérie Trierweiler et la sortie du livre de cette dernière, "Merci pour ce moment", véritable brûlot à son encontre. 

François Hollande n'est pas près d'oublier la date de sortie du brûlot de son ex-compagne Valérie Trierweiler, "Merci pour ce moment". Quelques jours seulement après l'avoir annoncé, le livre devenu célèbre sortait et avec lui commençait un véritable tourbillon médiatique fait d'anecdotes pour le moins croustillantes à l'encontre du président de la République et de moments de vie intime dans lesquels le chef de l'État était décrit sous un jour peu reluisant. Le passage où ce dernier évoquait les "sans-dents" avait particulièrement fait réagir. 

"Ses mots m'ont fait mal", confie trois ans plus tard François Hollande dans son propre livre paru ce mercredi, "Les Leçons du pouvoir". Après être revenu sur les débuts de sa liaison avec l'actrice Julie Gayet révélée par le magazine Closer, début 2014, l'ancien président de la République explique que "le choc fut rude", autant pour Valérie Trierweiler que pour lui-même. "Valérie en fut profondément meurtrie. Notre séparation et les conditions de son annonce à laquelle elle n'a pas voulu s'associer ajoutèrent à la cruauté de la situation", explique-t-il. 

"Ses mots m'ont fait mal. C'était sans doute son intention"

L'ancien chef de l'État évoque ensuite le contenu du livre de son ex-compagne, "un livre dont le succès fut retentissant" et dans les pages duquel l'ancienne première dame "mit au jour ses blessures et exprima avec ses mots ce qu'elle avait vécu. Ses mots m'ont fait mal. C'était sans doute son intention", estime François Hollande. "Nous avons mis du temps pour échanger de nouveau. Mais j'ai été sensible au mot délicat qu'elle m'a adressé le dernier jour de mon mandat."

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !