Nouveau coup dur pour l'ancien Premier ministre, qui n'a pas réussi à obtenir la tant convoitée investiture de La République en Marche pour la liste qu'il porte...

Ce lundi 11 septembre dans les colonnes de L'Opinion, Jean-Paul Delevoye a confirmé que Manuel Valls n'obtiendrait pas l'approbation de La République en Marche concernant les élections sénatoriales du 24 septembre prochain"Ce n'est pas un problème pro ou anti-Valls. Il a fait une proposition au nom de l'efficacité électorale qui n'a pas eu l'assentiment d'En Marche", s'est défendu président de la commission d'investiture du parti LREM.

C'est donc une nouvelle déconvenue pour le candidat malheureux des primaires socialistes, qui en juin dernier, n'avait pas réussi à obtenir l'investiture de La République en Marche lors des dernières élections législatives, malgré son soutien affiché à Emmanuel Macron durant la campagne présidentielle, qui lui avait d'ailleurs valu de nombreuses critiques dans son camp.

La liste soutenue par Manuel Valls en vue des élections sénatoriales ne sera donc pas celle choisie par La République en Marche. Mais cette fois-ci, l'accueil réservé à l'ancien Premier ministre sera tout autre que durant les législatives, où il n'avait pas eu à faire face à une réelle opposition. En effet, le 24 septembre prochain, Manuel Valls devra faire face à une liste soutenue par le Parti socialiste et une autre, plébiscitée par la majorité.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !