Rugy plus fort que Hulot !

Les chasseurs avaient salué la nomination de François de Rugy à la place de leur bête noire, Nicolas Hulot.

Cruelle désillusion, un mois plus tard, pour les porteurs de fusil : le nouveau ministre a signé 11 arrêtés ministériels qui diminuent de moitié les quotas de prélèvement dans les chasses aux alouettes, merles, grives, vanneaux, pluviers dorés et autres chasses traditionnelles.

D’où la grosse colère de Willy Schren, le patron des chasseurs, qui croyait avoir obtenu l’assurance que les quotas seraient maintenus.

« Rugy a voulu faire du Hulot sans Hulot » s’est-il écrié, dénonçant un manque de concertation, alors que Macron s’était engagé pendant sa campagne présidentielle à ne pas toucher à ces chasses.

C’était bien la peine que Hulot démissionne !

Le lobbyiste des chasseurs Thierry Costes, grand ami de Macron, va devoir faire virer de Rugy !

Rubriques

Politique