Le président américain aurait-il un peu trop abusé des jeux vidéos ces derniers temps ?

La déclaration n'a pas échappée aux amateurs du jeu vidéo "Call of Duty". Ce mercredi 10 janvier dans la soirée, alors qu'il prononçait un discours en compagnie de la Première ministre norvégienne, Donald Trump a commis une bourde plutôt insolite en annonçant la vente au pays européen d'avions militaires F-52.

Des avions qui n'existent pas... sauf dans le jeu vidéo "Call of Duty", comme le souligne le Washington Post. "En novembre, nous avons commencé à livrer les premiers chasseurs F-52 et F-35. (...) Nous en livrerons 52 au total, dont certains sont déjà arrivés avec un peu d'avance sur le calendrier", a ainsi déclaré Donald Trump.

En réalité, la bourde du président américain n'est pas due à une potentielle addiction aux jeux vidéo. Il semble tout simplement avoir confondu le nombre éventuel d'appareils vendus à la Norvège avec le modèle de l'avion militaire en question. Pour sa part, la société Lockheed Martin, qui produit les avions de combats - bien réels - de l'U.S. Air Force, a rapporté que le gouvernement norvégien avait commandé 40 F-35, et non pas 52.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !