Alors que les opposants au projet de construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes fêtent leur victoire dans cet épineux dossier, suite à l'annonce du gouvernement de l'abandonner, les opposants politiques du président de la République se font un malin plaisir de lui rappeler les promesses qu'il avait pris à ce sujet, durant la campagne présidentielle...

"Il y a eu un vote, mon souhait est de le respecter. Je ferai [l'aéroport, NDLR]", affirmait Emmanuel Macron le 6 avril 2017 sur France 2. Alors en pleine campagne présidentielle, le candidat La République en Marche interrogé à ce sujet par Bruno Retailleau, président du conseil régional des Pays de la Loire, l'assurait : s'il était élu président, alors il l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes serait construit. 

Une promesse que la droite ne s'est pas privée de lui rappeler suite à l'annonce officielle du gouvernement de l'abandon de ce projet controversé. 

C'est notamment le cas de Laurent Wauquiez, qui sans ajouter de commentaires, a simplement partagé sur Twitter cet extrait de L'Émission Politique, dans laquelle Emmanuel Macron affirmait son intention d'aller jusqu'au bout de ce projet de construction. 

Pour sa part, Laurence Sailliet, porte-parole des Républicains, n'a pas hésité à qualifier le chef d'État de "Président du renoncement".

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !