Pyongyang : nouveaux tirs militaires

Malgré le processus diplomatique entamé en 2018, les relations de Pyongyang avec les Etats-Unis et la Corée du sud ne sont pas en voie de s’améliorer. En effet, depuis près de deux semaines, la Corée du Nord et son chef d’Etat, Kim Jong-un se sont à nouveau lancés dans une campagne d’essais militaires.

Ce mardi 6 août, Pyongyang a de nouveau procédé à un tir de missiles. En 12 jours, c’est le 4ème essai réalisé par Pyongyang. Une activité militaire qui met en péril les relations avec Séoul et Washington. Du côté des dirigeants de la Corée du Nord, on affirme que cette activité militaire a été réalisée en réponse aux exercices menés conjointement par leurs voisins du Sud et les Etats-Unis. Pyongyang a notamment qualifié ces exercices conjoints de “violation flagrante” des efforts de paix et qui traduisent un manque de “volonté politique” des deux pays d’améliorer les relations.

Les projectiles lancés ont parcouru environ 450 kilomètres avec une altitude de 37 kilomètres avant de retomber en mer du Japon. Le lancement de ces missiles balistiques est interdit à la Corée du Nord par le Conseil de sécurité de l’ONU. Pyongyang justifie ces exercices militaires au motif de la menace que représente le travail militaire conjoint de la Corée du Sud et des Etats-Unis.

Rubriques

Politique