Présidentielles en vue

 

Malgré son volontarisme affiché, Emmanuel Macron sorti exsangue de la crise sanitaire. Selonune étude publiée aujourd’hui par la Fondation Jean Jaurèsles sentiments qui lui sont désormais associés par les Français sont majoritairement "la colère" (28%) ou "le dégoût" (21%). Résultat : en cas de nouveau face-à-face avec Marine Le Pen en 2022, il existe un "risque non négligeable" que les Français s’abstiennent massivement tant "leur détestation de la candidate du RN n’a d’égal que leur rejet de l’actuel président".. Selon les 2 derniers sondages Ifop (mars et avril 021), en cas de second tour Macron-Le Pen, l’actuel Président l’emporterait avec 53-54 % des voix contre 46-47 % pour Marine Le Pen. On vous rappelle qu’en 2017, Emmanuel Macron avait été élu avec 66% des voix.

Rubriques

Politique