Premiers résultats du plan pauvreté

Le gouvernement a annoncé le plan pauvreté il y a un an. C’est le moment de constater les premiers résultats des mesures mises en place depuis.

Jeudi et vendredi, les ministres en charge du dossier devront se rassembler, avec les responsables associatifs ou élus locaux, à Aubervilliers. L’idée est de “faire le point sur les actions menées” et de parler des “avancées” et des “perspectives” du plan pauvreté, dont le budget est de 8,5 milliards d’euros. Une source gouvernementale confie : “En un an, on n’a pas tout changé. Mais il y a eu des mesures très concrètes qui ont eu un impact immédiat”.

Par exemple, la prime d’activité a été revalorisée, en s’adressant à plus de 4 millions de personnes. Des places supplémentaires ont été créées dans les crèches des quartiers sensibles. Pour les communes dites fragiles, une aide financière est versée par l’État pour que des repas à un euro soient notamment proposés dans les cantines. Dès cet automne, 100 000 élèves pourront profiter de petits-déjeuners gratuits à leur école et 160 nouveaux centres sociaux seront construits dans des quartiers ayant des difficultés. De nombreuses mesures sont mises en place et les deux rendez-vous de cette fin de semaine mèneront à un projet de loi “pauvreté”, présenté courant 2020.

Rubriques

Politique