Béatrice Odunlami, adjointe au maire d'Orléans (Loiret), se retrouve visée par des propos racistes après le choix de la ville de retenir une jeune fille métisse pour incarner Jeanne d'Arc lors des fêtes johanniques de cette année. 

"On doit s'appuyer sur nos institutions. Il y a des lois, il faut s'en servir. Je me dis que si moi je ne marque pas le coup en tant qu'élue de la République, qui va le faire ?", a réagi Béatrice Ondulami auprès de France Bleu Orléans. L'adjointe au maire d'Orléans, dans le Loiret, vient de déposer plainte en son propre nom et au nom de la mairie pour "incitation à la haine raciale".

Béatrice Odunlami a ainsi été traitée de "négresse inféodée aux juifs"

L'élue est en effet visée par des propos racistes sur internet suite au choix de la ville de choisir une jeune fille métisse, Mathilde Edey Gamassou, pour incarner Jeanne d'Arc lors des prochaines fêtes johanniques d'Orléans. Un choix qui d'ailleurs valut à la jeune fille en question de subir également des insultes et réflexions racistes. 

Béatrice Odunlami et Mathilde Edey Gamassou ont toutes les deux un parent ou un grand-parent béninois. Sur la Toile, certains internautes accusent l'adjointe au maire d'Orléans d'avoir "manigancé une manipulation pour faire élire cette Jeanne d'Arc" et d'être à l'origine d'un "complot franco-béninois". L'élue a ainsi été traitée de "négresse inféodée aux juifs" sur un site web qui affiche des croix gammées nazies.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !