Nicolas Sarkozy visé par une enquête

Ce n’est pas la première fois que l’ancien chef d’État Nicolas Sarkozy fait l’objet de soupçons. Une nouvelle enquête a été ouverte par le parquet national financier pour un usage régulier de grosses coupures.

Mediapart a dévoilé une nouvelle enquête sur Nicolas Sarkozy, soupçonné d’utiliser régulièrement du liquide et ce en grosses coupures. L’AFP a confirmé l’information jeudi 13 juin, grâce à une source judiciaire qui n’aurait pas précisé de quels délits il s’agissait. Mediapart a cependant écrit : “Lors d’une perquisition fin 2017 chez le célèbre antiquaire parisien Christian Deydier, [...] les policiers de l’Office anticorruption (Oclciff) ont mis la main sur un pli au nom de Nicolas Sarkozy, qui avait été déposé la veille”. Un pli qui contiendrait un chèque de 2 000 euros et 4 billets de 500 euros.

Nicolas Sarkozy s’est justifié en expliquant que l’une de ses assistantes allait tous les mois retirer 2 000 euros en grosses coupures en son nom, ce qui n’est pas illégal. Ces 2 000 euros découverts chez l’antiquaire auraient été consacrés à l’acquisition d’une statuette chinoise dont il voulait faire cadeau. Nicolas Sarkozy a beau avoir pris sa retraite politique, il trempe encore dans plusieurs affaires judiciaires.

Rubriques

Politique