Agnès Thill persiste au sujet de la PMA

Pourtant mise en garde par LREM, la députée Agnès Thill persiste dans sa ligne anti-PMA. 

La semaine dernière, la députée LREM de l'Oise Agnès Thill comparait les "femmes seules" souhaitant bénéficier de la procréation médicalement assistée (PMA) à des "droguées". Une comparaison qui lui avait valu un rappel à l'ordre de la part de son parti. Pourtant, Agnès Thill n'a pas hésité à refaire parler d'elle ce mercredi en réagissant aux propos tenus par Marlène Schiappa, toujours au sujet des mères célibataires. 

« Le grand débat a mis en lumière les difficultés des mères isolées. Il n’est pas juste que tant de femmes aient à assurer seules l’éducation de leurs enfants. L’État peut faire plus et mieux pour elles », avait ainsi tweeté la secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes, ce lundi. 

Ce à quoi Agnès Thill a réagi dans un tweet publié ce mardi : « Et on voudrait créer des conditions pour que des femmes, sans conditions de ressources, enfantent seules et vivent seules avec leur enfant grâce à la PMA pour toutes ? (…) Le tout remboursé par la Sécurité sociale ? »

Une nouvelle sortie polémique, une semaine à peine après son audition par la commission des conflits de La République en Marche au terme de laquelle la députée de l'Oise n'avait écopé que d'une simple mise en garde. 

Rubriques

Politique