Le président des Patriotes a reçu via la messagerie de Facebook des menaces de mort particulièrement inquiétantes...

Elles ne sont pas à prendre à la légère. Ces menaces de mort, reçues par le président des Patriotes Florian Philippot, l'a poussé à déposer deux plaintes auprès des forces de l'ordre. Émises via Messenger, le service de messagerie de Facebook, elles semblent émaner de deux personnes différentes.

« J’ai reçu des menaces de deux personnes différentes en quelques semaines », a ainsi expliqué l'ancien membre du FN, précisant qu'il ne connaissait aucune des deux personnes à l'origine de ces menaces.

Florian Philippot a déposé une première plainte courant janvier et une seconde vendredi 9 février dernier. Concernant le premier message, « le vocabulaire laisse penser que ça vient de cercles d’extrême droite », explique-t-il, et pour ce qui du deuxième, il s'agit « d’une série de messages, sur plusieurs jours ».

Un mystérieux corbeau, tueur à gages engagé pour éliminer Florian Philippot ?

Le magazine Closer évoque pour sa part l'existence d'un corbeau qui se présente comme un « tueur à gages » engagé par un politicien pour assassiner Florian Philippot, moyennant la somme de 12.000 euros. L'homme aurait proposé un arrangement au président des Patriotes : « un virement de 10 000 € » pour qu’il « reste envie ».

« En général, je ne porte pas plainte quand il s’agit d’injures, mais pour des menaces physiques ou de mort, si », a souligné l'homme politique qui bénéficie d'une protection policière.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !