Mélenchon s’attire les foudres des policiers

Jean-Luc Mélenchon a suscité la colère des forces de l’ordre, qu’il a qualifiées de “barbares”. Ce jeudi, un syndicat a organisé une manifestation devant le siège de LFI et Mélenchon a réclamé la protection des gendarmes.

Mardi, pendant une manifestation contre la réforme des retraites, Jean-Luc Mélenchon a été filmé tenant des propos contre les forces de l’ordre. Interpellé par des manifestants au sujet des violences policières, il a répliqué : “C’est des barbares, soyez prudents, parce qu’ils ne s’arrêtent plus maintenant”. Et il a ajouté : “Samedi, si j’y avais été, ils me tuent, ils attendent le prétexte. Et après c’est moi qui pleure de voir qu’ils vous éborgnent”. Des propos qui n’ont pas plu aux forces de l’ordre.

Mercredi, sur Franceinfo, le délégué général du syndicat Alliance, Frédéric Lagache, a appelé à manifester à 11h ce jeudi, devant le siège de LFI, à Paris. L’objectif étant de rendre “coup pour coup”. “Il faut que tout cela s’arrête : ses provocations, ses insultes et ses intimidations”, a-t-il ajouté. Ce à quoi Jean-Luc Mélenchon a répliqué sur Twitter : “Manifestation illégale. Je demande la protection de la gendarmerie. Je crois que la protection de témoins populaires serait décisive”.

Rubriques

Politique