Mauvais scores pour le RN

Heureusement que le RN a remporté la mairie de Perpignan, ville de 120 000 habitants. Une belle victoire pour l’ex-compagnon de Marine Le Pen, qui a cependant enlevé le logo du RN sur ses affiches. Tout un symbole. Sur 10 communes RN, seules huit ont été reconduites. Ils ont perdu Mantes-la-Jolie et Luc-sur-Mer. Quand à Marseille, un front uni contre Stéphane Ravier lui a fait perdre les 13eet 14earrondissement. Ils ont gagné Mazan (6 000 habitants) dans le Vaucluse, Bédarrides (5 000 habitants) toujours dans le Vaucluse, Morières-lès-Avignon (8 000 habitants) et encore dans le Vaucluse. Et enfin Moissac (12 000 habitants) dans le Tarn-et-Garonne. Globalement, ils ont perdu la moitié de leurs conseillers municipaux. La vague verte et rose ont surpris Marine Le Pen. Le risque pour elle est de ne pas être au second tour des présidentielles. Une mauvaise nouvelle aussi pour Emmanuel Macron. Se retrouver face à une coalition écolo socialiste est beaucoup moins facile que battre Marine Le Pen.

 

Rubriques

Politique