La maire de Lille, critiquée dans le dernier livre de François Hollande, n'a pas mâché ses mots à l'encontre de l'ouvrage...

Le livre de François Hollande, "Les Leçons du pouvoir", fait décidément réagir les politiques de toute part. Et pour cause, nombreuses sont les personnalités politiques à en prendre pour leur grade. Martine Aubry, la maire de Lille, ne fait pas figure d'exception. Et le moins que l'on puisse dire est qu'elle n'a pas du tout apprécié d'apparaître dans l'ouvrage de l'ancien président de la République.

Celui-ci, revenant sur une rencontre avec Martine Aubry en juin 2016, assure qu'à ce moment-là, celle-ci "m'assure de son soutien si je me déclare considérant que dans ma position je suis le candidat légitime. Je lui conseille d'en convaincre ses propres amis et de le déclarer le moment venu. J'attends toujours."

Un épisode dont la maire de Lille a une toute autre lecture, comme elle l'a confié à nos confrères de la Voix du Nord. "Ce jour-là, nous ne nous sommes pas entretenus sur le fait de savoir s’il devait se représenter", conteste-t'elle.

Martine Aubry aurait finalement dit à François Hollande, "entre septembre et novembre 2016", "Quand on a été président pendant cinq ans, on se représente et on défend son bilan". Mais elle ne lui aurait jamais assuré de son soutien. "C'est attristant", conclut-elle. 

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !