Marion Maréchal avec les gilets jaunes

Dans une publication parue ce lundi soir dans Le Figaro, Marion Maréchal a fait savoir qu'elle s'était rendue sur les Champs-Elysées samedi dernier, manifester aux côtés des gilets jaunes. Elle a également soutenu que les débordements avaient été orchestrés par des militants d'extrême gauche. 

L'ex-députée Rasemblement National, qui a ouvert une école de sciences politiques à Lyon, refuse toujours de faire son retour en politique. Elle a pourtant pris part à la manifestation des gilets jaunes, ce samedi sur les Champs-Elysées, apprend-on lundi du Figaro. 

La nièce de Marine Le Pen a ainsi expliqué qu'elle n'avait "pas pu s'empêcher" de se rendre aux côtés des gilets jaunes. "Cela faisait une semaine que ça montait", explique-t-elle.

Marion Maréchal plaide pour la création d'un "grand mouvement conservateur"

Toujours ce lundi sur Twitter, Marion Maréchal a accusé le gouvernement de "salir la mobilisation des milliers de gilets jaunes dans toute la France avec une poignée de casseurs... d'extrême gauche !". "Une vraie manipulation", dénonce-t-elle. "Moi aussi j'ai honte, honte de nos dirigeants", a-t-elle également tweeté en réponse à un post d'Emmanuel Macron, qui exprimait sa honte face aux violences parisiennes. 

Avant la première mobilisation des gilets jaunes, le 17 novembre, l'ancienne élue RN avait fait savoir sa colère concernant la hausse des prix des carburants et plaidé pour la création d'un "grand mouvement conservateur", tout en assurant qu'elle ne comptait pas se présenter contre sa tante, Marine Le Pen. 

Rubriques

Politique