Marine se méfie de Marion

Au moins un tweet ou une simple vidéo de soutien pour appeler au « vote utile »…Avant le 26 mai, Marine Le Pen ne réclamait pas grand-chose de sa nièce. Mais, même ce minimum, elle ne l’a pas obtenu. Marion Maréchal a bien fait campagne, mais en Italie, pour Salvini et son compagnon de la Lega, Vincenzo Sofo.

 

Alors quand Marion  fait son retour cathodique en France dimanche dernier sur LCI, le courant ne passe pas bien. Surtout quand elle privilégie le « conservatisme » et « l’union des droites », contre la stratégie de sa tante, qui « prône la bagarre entre « les patriotes » et « les mondialistes ».

 

Lundi3 juin devant quelques journalistes, elle a débriefé les propos tenus par sa nièce : « Marion est parti et, maintenant, elle redescend de sa montagne sans se rendre compte qu’entretemps le monde a changé. Sa grille de lecture n’est pas bonne. Pourquoi vouloir l’union des droites alors que ce clivage n’existe plus ? On a pas besoin d’un nouveau François-Xavier Bellamy… »

 

Ni d’une nouvelle Le Pen

Rubriques

Politique