Manuel Valls remporte 10.000 €

L'ancien Premier ministre a fait condamner le magazine Paris Match, qui avait publié des photos de lui en compagnie de sa nouvelle compagne, cet été...

En septembre dernier, Manuel Valls attaquait Paris Match en référé devant le tribunal de grande instance de Paris, pour "atteinte à la vie privée et au droit à l'image". Une plainte qui faisait suite à la publication par l'hebdomadaire de photos le montrant avec l'héritière catalane Susana Gallardo, sa nouvelle compagne. Des photos volées capturées courant août. 

Vendredi 30 novembre, le tribunal a tranché en condamnant Paris Match à verser à l'homme politique 8.000 euros de provision et 2.000 au titre des frais de justice, pour "atteinte à la vie privée et au droit à l'image". À l'origine, le candidat à la mairie de Barcelone demandait la somme de 30.000 euros de provisions ainsi que la publication d'un communiqué judiciaire en Une du magazine. 

« Le fait que Manuel Valls soit candidat potentiel à la mairie de Barcelone […] n’est pas de nature à justifier, au nom du droit du public à l’information, la multiplication des détails sur les lieux de villégiature des intéressés ou la publication de photographies en maillot de bain », a ainsi estimé le juge en charge de l'affaire, tout en soulignant que ces photos démontraient « une traque incompatible avec sa liberté d’aller et venir ».

Pour autant, les clichés en question ne montrant pas Manuel Valls « sous un jour dévalorisant » et tenant compte du fait que ce dernier avait pu par le passé se montrer « complaisant à l'égard des médias concernant sa vie sentimentale », le juge n'a pas retenu la somme exigée par l'ancien ministre. 

Rubriques

Politique