Mairie de Paris: la bataille!

Il s’y voyait déjà Benjamin Griveaux, ancien porte-parole du Président de la République. C’était sûr, le patron Emmanuel lui avait donné son accord. Mais voilà, en Politique, les promesses n’engagent que ceux qui y croient. Tel, était la petite phrase qu’adorait dire Charles Pasqua à ses amis. Et là, c’est mal barré pour Griveaux. Cela dit, il est si prétentieux et imbu de lui-même qu’il en est devenu vraiment antipathique ! Le pétillant député de l’Essonne, le macroniste Cédric Villani, est en train de lui rafler la première place. Plus consensuel, plus sympa, plus écolo…Mais, Pour Macron, qui veut absolument gagner Paris, il n’est pas certain non plus que Villani soit susceptible de battre Hidalgo. Ce qui est certain, c’est que Griveaux est out. Et on reparle d’Edouard Philippe et de Jean-Lou.is Borloo. Tout se décidera mercredi 10 juillet. A date, c’est Hidalgo qui serait réélue que ce soit face à Griveaux ou à Villani. En revanche, elle perdrait contre Edouard Philippe ou Borloo ! A suivre !

Rubriques

Politique