Macron s'enflamme à Jérusalem

Ce mercredi 22 janvier, l’homme d’état français, Emmanuel Macron, s’est rendu dans une église de Jérusalem. Il en a profité pour rappeler à l’ordre des officiers israéliens qui avaient déclaré que Jacques Chirac n’était pas mort.

A l’occasion du 75ème anniversaire de la libération du camp nazi d’extermination d'Auschwitz, le président français est venu effectuer une visite dans la vieille ville de Jérusalem. Un membre des forces de sécurité israéliennes est entré dans une basilique à deux reprises. Étant une propriété française, le président n’a pas apprécié et a déclaré : “Nous restons calme, nous avons fait une magnifique marche, vous faites du bon boulot dans la ville et je l'apprécie, mais s'il vous plaît, respectez les règles établies depuis des siècles, elles ne changeront pas avec moi, je peux vous le dire”.

Au final, l’homme a été expulsé par des membres du Groupe de sécurité de la présidence de la république. Selon le Figaro “deux hommes s’étaient pris par le col”.

Rubriques

Politique