Macron renonce à sa retraite

Ce samedi 21 décembre, le chef d’État, Emmanuel Macron a renoncé officiellement à sa future retraite d’ancien président de la République, a confirmé l’Elysée.

Le député Fabien Roussel a déclaré dans l’émission Le Grand rendez-vous : « que le président de la République, les ministres, les parlementaires soient alignés au régime général, c’est la moindre des choses » et a ajouté : « qu’on mette fin à ce type de privilège, enfin ! ».

Ce dernier a critiqué le renoncement de la future retraite d’Emmanuel Macron. Selon lui : « c’est quand même un luxe que tout le monde ne peut pas se payer, quand, lui, a touché 2,4 millions en 18 mois à la banque Rothschild et payait l’impôt sur la fortune avant de se le supprimer lorsqu’il est arrivé au pouvoir ».

Ségolène Royal, ancienne ministre socialiste, a quant à elle soulevé une vraie question : « la vraie question, c’est de savoir s’il renonce à retourner après l’Elysée dans le monde du business mondialisé avec les énormes retraites chapeaux qui vont avec et dont les montants sont sans commune mesure... ».

La future retraite d’ancien président de la République équivaut au salaire d’un conseiller d’Etat, soit le montant brut mensuel de 6220 euros. Emmanuel Macron est de ce fait, le premier président à avoir refusé ce droit.

Rubriques

Politique