Macron prend son temps

En ce début de semaine, le président de la République va rencontrer les représentants du culte musulman. Macron a décidé de prendre son temps sur ce sujet pour ne pas être “complice” d’une “confusion collective”.

"Pourquoi je ne veux pas céder à la précipitation ou aux injonctions de parole dans ces moments ? Parce que je serais moi-même complice d’une espèce de confusion collective". Ce sont les mots du président Emmanuel Macron quant au débat sur le voile qui agite les esprits français depuis plusieurs jours. La classe politique continuent d’afficher sa division sur le port du voile islamique dans l’espace public, mais le président a décidé de prendre son temps avant d’aborder le sujet. “On confond les sujets. On ne me demande pas de parler de laïcité, on veut que je parle de l’islam”.

Le président s’est tout de même exprimé sur la structuration de l’islam en France. Il revendique un travail à bas bruit “parce qu’on a souvent échoué”. Selon lui, l’objectif est de permettre aux musulmans “de vivre tranquillement leur religion en respectant absolument toutes les lois de la République”. C’est pour cela que Macron a invité les représentants du Conseil français du culte musulman à l’Élysée. Cependant, il a également déclaré que certaines interdictions sont à prévoir en ce qui concerne “des pratiques qui se sont installées et qui ne sont pas conformes aux lois de la République”.

Rubriques

Politique