Macron manque de parité

Ce dimanche 8 mars, l’homme d’État Emmanuel Macron a défendu le droit des femmes sans forcément donner le bon exemple.

A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, Emmanuel Macron n’a pas manqué de rappeler, dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, que “l’égalité entre les femmes et les hommes [était] la grande cause de son quinquennat”.

Avant le départ de l’ancienne ministre de la santé, Agnès Buzyn, le gouvernement d’Edouard Philippe comptait presque autant de femmes que d’hommes. Depuis son remplacement par Olivier Véran, seules dix-sept sont des membres du gouvernement sur 37 membres. Force est de constater que l’équipe de conseillers à l’Elysée est majoritairement représenté par des hommes.

Sur les promesses et les paroles sages d’Emmanuel Macron, le Huffington Post a calculé le nombre de femmes sur la liste des conseillers publiée. Seulement onze femmes sur les 57 membres représentent le cabinet à l’Elysée. Celui qui revendique fièrement “l’égalité femmes-hommes” a donc recruté seulement 19,30% de femmes pour sa garde rapprochée et 80,70% d’hommes. Interrogé sur les raisons de ce déséquilibre, le service de communication de l’Élysée a tenu à répondre : “Pour les postes de conseillers, il y a beaucoup plus de candidatures d’hommes que de candidatures de femmes”.

Rubriques

Politique