Macron : la militante "s'est mise en danger"

Interviewé par le quotidien régional Nice Matin, le président de la République a donné son point de vue sur la septuagénaire blessée ce samedi 23 mars alors qu'elle avait pris part à une manifestation non autorisée de gilets jaunes, dans le centre-ville de Nice. 

"Je lui souhaite un prompt rétablissement, et peut-être une forme de sagesse", a ainsi déclaré Emmanuel Macron au sujet de cette manifestante blessée alors qu'elle participait ce samedi à un rassemblement de gilets jaunes non autorisé à Nice. 

"Quand on est fragile, on ne se rend pas dans des lieux (...) interdits"

Le président de la République a également salué l'engagement des forces de l'ordre qui ont permis que les violences du week-end dernier ne se reproduisent pas. Il a également appelé à la responsabilité des manifestants. "Je pense que quand on est fragile, qu'on peut se faire bousculer, on ne se rend pas dans des lieux qui sont définis comme interdits et on ne se met pas dans des situations comme celle-ci", a ainsi expliqué le chef de l'État à propos de la septuagénaire, tout en souhaitant "qu'elle se rétablisse au plus vite" et qu'elle "sorte rapidement de l'hôpital".

"Nous devons, partout, faire respecter l'ordre public"

Emmanuel Macron, estimant que cette militante "n'a pas été en contact avec les forces de l'ordre", considère toutefois qu'elle "s'est mise en situation d'aller dans un endroit interdit, de manière explicite, et donc d'être prise dans un phénomène de panique". "Je le regrette profondément, mais nous devons, partout, faire respecter l'ordre public", a-t-il rappelé. 

Rubriques

Politique