Macron craint pour les Kurdes

Depuis que Trump a décidé de retirer les forces américaines en Syrie, la Turquie a lancé une offensive sanglante contre les Kurdes. Macron craint “une situation humanitaire insoutenable” et a réuni un conseil de défense restreint hier soir à 22 heures.

La Turquie mène des attaques sanglantes sur les Kurdes depuis mercredi suite à la décision très critiquée de Trump. Emmanuel Macron et Angela Merkel se sont donc rencontrés dimanche soir pour faire le point sur la situation. Le président français craint que ces opérations en Syrie créent une grave situation humanitaire en plus d’aider l’État islamique à réémerger.

Le conseil de défense a aussi réuni le Premier ministre Édouard Philippe, les ministres de la Justice, des Affaires étrangères, des Armées et de l’Intérieur, et le chef d’état-major des armées. Angela Merkel a déclaré : “J'ai parlé une heure avec le président Erdogan, nous devons tenir compte des intérêts et de la sécurité de la Turquie. Mais nous pensons aussi qu'il faut mettre un terme à cette invasion turque, car il y a des raisons humanitaires et on ne peut pas accepter cette situation contre les Kurdes”. À l’heure actuelle, les forces turques ont avancé en profondeur en Syrie. De plus, les autorités Kurdes ont annoncé la fuite de 800 proches de djihadistes.

Rubriques

Politique