Une lobbyiste au gouvernement

Emmanuelle Wargon, ancienne responsable de la communication de Danone, vient d'être nommée au gouvernement. Une arrivée qui inquiète, au vu de son passé et de ses convictions...

Deux mois après la démission de Nicolas Hulot, le remaniement du gouvernement présenté ce mardi 16 octobre démontre parfaitement "la présence des lobbies dans les cercles du pouvoir", comme le dénonçait l'ancien ministre de la Transition écologique. 

En effet, parmi les nouveaux entrants au gouvernement, figure une ancienne camarade de promo à l'ENA du Premier ministre Édouard Philippe, Emmanuelle Wargon. Directrice de la communication du Groupe Danone depuis 2015, fille unique de l'ex-ministre de Valéry Giscard d'Estaing et François Mitterand, Lionel Stoléru, elle devient secrétaire d'État auprès de François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire. 

"Soit la lobbyiste en chef du groupe alimentaire… l'un des plus gros pollueurs de la planète, en termes de plastique", souligne Libération. 

"Emmanuelle Wargon est nommée secrétaire d'État auprès du ministre de l'Écologie. Tout droit sortie du Groupe Danone où elle était chargée des affaires publiques, autrement dit... du lobbying. Ces gens sont nés avant la honte. Ils ne se cachent même plus", fait pour sa part remarquer Ian Brossat, élu communiste à la mairie de Paris. 

Nicolas Cori, journaliste des "Jours" a exhumé des extraits de propos tenus par Emmanuelle Wargon lors d'une table ronde à Aix-en-Provence, en 2018, durant lesquelles la nouvelle secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire vante les mérites de l'huile de palme dans les laits infantiles et se dit non "dogmatique" sur les OGM. Voilà qui a de quoi rassurer...

Rubriques

Politique