Alors qu'elle tractait sur un marché de sa circonscription, Nathalie Kosciusko-Morizet a fait un malaise. Elle serait restée inconsciente pendant plusieurs minutes.

Il n'y a pas de doute, assurer une campagne électorale est un exercice éreintant. À quelques heures de la fin de la campagne législative, l'organisme commence à fatiguer. Et ce n'est pas Nathalie Kosciusko-Morizet qui dira le contraire.

En mauvaise posture dans la deuxième circonscription de Paris face à un candidat de La République en Marche, l'ancienne ministre a fait un malaise après avoir eu une altercation avec un passant alors qu'elle distribuait des tracts sur un marché. Cet homme, âgé d'une cinquantaine d'années, lui aurait pris les tracts des mains avant de les lui envoyer au visage, en la traitant notamment de "bobo de merde".

NKM aurait alors été déséquilibrée et aurait chuté à terre, restant allongée plusieurs minutes, inconsciente. Les pompiers ont dû intervenir pour la conduire à l'hôpital Cochin. 

Quant au passant, il est parti en courant vers une bouche de métro en criant : "C'est votre faute si on a Hidalgo aujourd'hui comme maire" et "Retournez dans l'Essonne!", le département dont elle est actuellement députée.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour commenter

L'appli !

L'application mobile Le Vrai Site

Téléchargez maintenant !