Le Parti conservateur conquis

Au Royaume-Uni, le parti conservateur de Boris Johnson remporte ce jeudi 12 décembre, les élections et obtiendrait 35 sièges de plus que la majorité.

Les conservateurs peuvent s’étendre sur leur canapé. En effet, ces derniers décrochent une majorité de 361 sièges sur 650, soit 35 sièges au-delà de la majorité absolue. Une avance jamais vue depuis 1987 selon les résultats officiels publiés ce vendredi matin.

Un point final au quarante-sept ans d’union

Ce résultat devrait permettre au premier ministre Boris Johnson, de réaliser le Brexit fin janvier, comme il l’avait assuré. Il mettra donc fin à cette ère où le Royaume-Uni et l’Union Européenne demeurait unis.

Boris Johnson, bienheureux, remercie tous ceux qui ont voté pour son parti et ajoute : « Nous vivons dans la plus grande démocratie du monde ». Ce dernier est désormais élu pour un mandat d’une durée de cinq ans.

Les travaillistes désillusionnés

En ce qui concerne le parti Les travaillistes, de Jeremy Corbyn, les estimations ont malheureusement confirmé la défaite amère du parti qui s’effondre à 203 sièges contre 262. Jeremy Corbyn, se déclare « très déçu » du résultat et ajoute qu’il ne « conduira pas le parti aux prochaines élections ». Il s’est exprimé après l’annonce de sa réélection dans sa circonscription londonienne d’Islington nord et a précisé qu’il souhaitait voir son parti entamer une « réflexion sur le résultat du scrutin et sur sa future politique ».

Rubriques

Politique