Le gouvernement prolonge le confinement

Lundi 23 mars, le gouvernement se prépare à prolonger le confinement de la population au-delà de la date initiale du 31 mars, afin de contrer l’épidémie due au nouveau coronavirus qui a déjà fait 674 morts en France.

Ce dimanche, le Parlement a adopté définitivement le projet de loi permettant l’instauration d’un “état d’urgence sanitaire” de deux mois face à l’épidémie. Le conseil scientifique rendra son avis ce lundi sur le sujet. Le gouvernement se prononcera ensuite sur la décision. Selon Sibeth Ndiaye, un allongement paraît “probable”. Toutefois le Conseil d’Etat a rejeté le scénario d’un “confinement total”.

Les médecins et personnels soignants supplient les Français de respecter les mesures de confinement. 573 d’entre eux implorent dans une lettre adressée au président, Emmanuel Macron, de : “Rester chez soi est la seule façon de fermer le robinet, en empêchant ainsi que les gens se contaminent entre eux”.

Le ministre de l’éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, n’envisage pas pour sa part un retour des élèves en classe avant le 4 mai, selon “l'évolution de l’épidémie”.

Rubriques

Politique