Le gouvernement en retard

La loi d’état d’urgence sanitaire n’a pas été promulguée à temps pour le déconfinement qui a eu lieu ce lundi.

Alors que la loi d’état d’urgence sanitaire n’a pas été promulguée, l’exécutif fait appel “au sens de la responsabilité des Français” pour respecter certaines de ses dispositions. Le conseil constitutionnel saisi par le président de la République, Emmanuel Macron, rendra son avis sur cette loi d’urgence ce lundi soir. Il détaillera la limitation des déplacements à 100 km et l’attestation obligatoire dans les transports en commun. L’attestation d’employeur demandée pour emprunter les transports en commun d’Ile-de-France entre 6h30 et 9h30 et entre 16h00 et 19h00 ne sera verbalisée qu’à partir de mercredi, a annoncé la présidente de la région, Valérie Pécresse.

En ce qui concerne les autres mesures du déconfinement, elles seront appliquées dès lundi matin. Un décret temporaire sera publié au Journal Officiel, afin de les faire appliquer immédiatement. En effet, il s’agit de la fin des limitations des sorties du domicile, de l’obligation du port du masque dans les transports en commun, de la réouverture des commerces à condition du respect des mesures de distanciation sociale et de la limitation à 10 personnes des rassemblements dans les lieux publics.

Rubriques

Politique