Le fils de Netanyahou bloqué par Facebook

Yaïr Netanyahou, bloqué sur Facebook pour ses posts anti-musulmans, dénonce une "dictature de la pensée". 

Ce dimanche 16 décembre, le fils du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a fait savoir sur Twitter que Facebook avait bloqué son compte pour une durée de 24 heures. La raison invoquée ? Des posts anti-musulmans publiés après des attentats anti-israéliens. 

"Vous savez où il n'y a pas d'attentats ? En Islande et au Japon où par hasard il n'y a pas de musulmans"

"Vous savez où il n'y a pas d'attentats ? En Islande et au Japon où par hasard il n'y a pas de musulmans", avait écrit le 13 décembre dernier Yaïr Netanyahou, coutumier de ce genre de tirades sur les réseaux sociaux.

Le jeune homme avait rajouté, quelques instants plus tard, que pour arriver à la paix deux solutions existaient : "que tous les juifs s'en aillent ou que tous les musulmans partent", précisant qu'il préférait "la seconde option". 

La semaine du 10 décembre, deux soldats israéliens sont morts ainsi qu'un bébé né prématurément après que sa mère ait été touchée par des tirs lors d'attaques palestiniennes, en Cisjordanie. 

Ses posts ayant été censurés par Facebook, Yaïr Netanyahou, 27 ans, avait publié un texte dans lequel il dénonçait la politique du réseau social qui d'après lui laisse "des milliers de posts appelant à la destruction de l'État d'Israël et au meurtre de juifs". 

 

Rubriques

Politique