La délirante fin de Donald Trump

Après avoir essayé la voie légale (60 procédures judiciaires déposées –toutes rejetées-- ou injonction faite aux élus Républicains des’opposer devant le Congrès à la victoire de Biden), la magouille (ordre de« trouver »12 000 voix manquantes en Géorgie), Trump a abattu sa dernière carte : la sédition. Si le président se vante d'avoir rassemblé à Washington des centaines de milliers de supporters pour sa marche contre le "vol de l’élection", Trump a perdu un allié majeur : Mike Pence d’effectuer au Congrès  un quasi-putsch, Pence a reconnu qu’il n’était pas en mesure de renverser les résultats de l’élection. En revanche les supporters de Trump ont entendu son message et ont pénétré de force dans le Capitole. Des images irréelles et un bilan catastrophique : 4 morts, 22 blessés et 52 arrestations. Définitivement de Trump, Il ne restera que la honte.

Rubriques

Politique