L'ISF ne sera pas rétabli

En Conseil des ministres, Macron a assuré qu'il ne comptait pas revenir "ce qui a été fait au cours des 18 derniers mois", dont la suppression de l'Impôt de solidarité sur la fortune (ISF)...

Alors que certains observateurs politiques semblaient penser que le chef de l'État reviendrait sur la suppression de l'ISF, BFMTV rapporte qu'en Conseil des ministres, ce dernier aurait exclu cette possibilité. "Nous ne détricoterons rien de ce qui a été fait au cours des 18 derniers mois", a assuré Emmanuel Macron. 

Le président de la République, en pleine crise des gilets jaunes, exclut donc le retour à l'ISF après avoir institué l'Impôt sur la fortune immobilière (IFI), entré en vigueur le 1er janvier dernier. "Le président a été très clair", assure un ministre.

Le rétablissement de l'ISF pourtant envisagé par Schiappa et Griveaux

Le sujet du retour de l'ISF avait été amorcé par Marlène Schiappa, secrétaire d'État à l'Égalité femmes-hommes, qui s'était dite prête à proposer le rétablissement de cet impôt si le nouveau dispositif de remplaçant n'était pas concluant. Idem pour Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, lequel s'était montré quelque peu plus nuancé en déclarant sur RTL mercredi matin : "si l'évaluation n'est pas la bonne, le sujet pourra être rouvert". 

Rubriques

Politique