L'état d'urgence sanitaire déclaré

Dans la nuit de jeudi à vendredi, le Sénat a adopté le projet de loi concernant l’instauration de l’état d’urgence sanitaire afin de faire face à l’épidémie de coronavirus. Il permettra, par exemple, de soutenir les entreprises et de reporter le second tour des élections municipales.

Le projet de loi, approuvé par la Chambre Haute à 252 voix pour, 2 contre et 90 abstentions, autorise le gouvernement à adopter des mesures par ordonnance pour venir en aide aux entreprises et permet le report du second tour des élections municipales pour juin au plus tard. Dès ce jour, l’Assemblée Nationale va se pencher sur le projet de loi pour l’adopter sans modification ou pour le renvoyer aux députés et sénateurs.

Malgré l’opposition ferme de la gauche, le Sénat a prévu de déclarer l’état d’urgence sanitaire pour une durée de deux mois. De plus les sénateurs ont établis une liste de mesures que le gouvernement sera autorisé à prendre dans le cadre de l’état d’urgence. En ce qui concerne le soutien aux entreprises, les sénateurs ont autorisé l’ensemble des mesures proposées. Toutefois, la gauche a tenu à contrer les dispositions touchant au droit du travail.

Rubriques

Politique