L’Alabama interdit l’avortement

La question de l’avortement provoque toujours de vifs débats. Cette fois-ci, une décision du Sénat de l’Etat de l’Alabama aux Etats-Unis a fait polémique. En effet, un projet de loi visant à interdir l’avortement a été adopté.

Adopté au début du mois par la Chambre des représentants, le projet de loi a officiellement été validé par le Sénat de l’Alabama. Les auteurs de ce texte ont pour objectif de porter leur demande devant la Cour suprême des Etats-Unis afin de revenir sur le droit des femmes à avorter, et ce, même en cas de viol ou d’inceste.

Ce projet de loi est l’un des plus sévères jamais présenté face au droit à l’avortement, pourtant reconnu depuis 1973 aux Etats-Unis. Depuis le début de l’année, vingt-huit États américains ont pris des mesures restrictives afin de limiter l’accès à ce droit comme dans le Mississippi où une interdiction d’avorter après la détection des premiers battements (environ six semaines) devrait entrer en vigueur. A propos de la décision des sénateurs de l’Alabama, Bobby Singleton, membre démocrate du Sénat, s’est indigné : “Vous dites à ma fille : tu ne comptes pas dans l’Etat de l’Alabama… Les hommes peuvent te violer et tu auras ce bébé si tu tombes enceinte”.

Rubriques

Politique