Joachim Son-Forget quitte LREM

Le député LREM a décidé de quitter le parti après sa suspension pour des tweets provocateurs.

Une série de messages provocateurs

Le député de La République en Marche Joachim Son-Forget a récemment quitté son parti. Il s’était fait remarquer dernièrement suite à un tweet sexiste adressé à la sénatrice EELV Esther Benbassa. Loin d’être freiné par la polémique, il avait ensuite multiplié les tweets provocateurs et controversés.

Le parti a alors pris la décision de suspendre le député, ce à quoi il a répondu par une citation du rappeur Booba, toujours sur Twitter : “J'ai fait la guerre pour habiter rue de la paix."

Une responsabilité reniée

Le délégué général de LREM, Stanislas Guérini, et le bureau exécutif du parti ont adressé une lettre de réprimandes au député : "Tes propos, comme ton attitude, ne sont pas acceptables. (...) Comme élu de la nation et comme adhérent de La République en marche, tu portes une responsabilité. Tes propos n'engagent pas que toi, ils se répercutent sur chaque parlementaire de la majorité et chaque marcheur qui, sur le terrain, doit s'en expliquer."

Esther Benbassa s’est félicitée de la décision de LREM et de celle du député sur Twitter.

Rubriques

Politique